Trousse de survie : le Tea-Tree

Dans ma trousse de survie: le tea-tree

On a tous un ou plusieurs produits indispensables, sans lesquels on ne sort pas de chez soi. 

Moi je ne sors jamais sans avoir au moins :

  • Un tube d’arnica en granules
  • Un flacon de Rescue 
  • Un stick pour les lèvres, en bonne chilophage que je suis (la chilophagie, c’est la manie de se mordiller tout le temps les lèvres)
  • Un flacon dhuile essentielle de Tea-Tree

Et vous, vous avez quoi, dans votre trousse de survie?

Dans ma trousse de survie: le tea-tree

Si j’ai choisi précisément le Tea-Tree, ce n’est pas par hasard, évidemment. Le Tea-Tree, c’est un peu le couteau suisse des huiles essentielles : multi-usage, efficace, utilisable même pendant la grossesse (sauf par voie interne au premier trimestre) et l’allaitement, et pour bébé dès l’âge avancé de..trois mois (en version diluée, cela va sans dire)

Le Tea tree, (melaleuca alternifolia), arbuste originaire d’Australie, appartient à la famille des myrtacées, comme ses cousins le manuka et le niaouli.

De ses feuilles on extrait une huile essentielle aux nombreuses vertus : Antivirale et antibactérienne, antifongique, antiparasitaire, anti-inflammatoire  …

Voici quelques une de ses indications (je ne parlerai ici que de l’usage externe, pour un usage interne il est indispensable d’être accompagné par un thérapeute):

 

  • Sphère buccale : aphtes, abcès, gingivites : pur sur un coton tige ou dilué en bain de bouche (attention les huiles essentielles ne se diluent pas à l’eau, il faut utiliser un dispersant spécifique – labrafil, disper, solubol- ou une huile végétale)
  • Sphère gynéco / urinaire : cystites, urétrites, mycoses : en massage dilué à 5% sur le bas-ventre ; pour le traitement des mycoses, je vous laisse lire le savoureux billet du blog de Laetitia, bloggeuse et Youtubeuse, qui vous dira tout ! C’est juste ici 
  • Sphère cutanée : pour tous les « bobos » de tous les jours, mais aussi : 
    • Mycoses cutanées
    • Acné (application pure sur les boutons)
    • Herpès / bouton de fièvre dès les premiers picotements, pur. En plus d’être antiviral, le tea-tree possède aussi des vertus antidouleur, et accélère la cicatrisation.
    • Gale, teigne…
    • Radiothérapie : en association (ou non) avec le niaouli, le tea-tree contribue à limiter l’apparition des brûlures et diminuer les sensations d’échauffement.
  • Sphère ORL : pour toutes les infections ORL, une « perfusion cutanée » de tea-tree trois fois par jour : quelques gouttes pures au creux du poignet, ou du coude, ou derrière les oreilles –partout où la peau est fine- . Les huiles essentielles ont la propriété de passer la barrière cutanée et diffuser directement dans le corps via les capillaires. Ceci explique leur efficacité même par voie externe.. et implique aussi d’être prudent !
  • Usage domestique 
    • Ménage : quelques gouttes directement sur l’éponge pour désinfecter les surfaces
    • Vous fabriques vos produits ménagers : n’hésitez pas à en ajouter, éventuellement associé à de l’eucalyptus, de la lavande, du citron…

​​Voilà, j’ai sûrement oublié plein de choses, n’hésitez pas à ajouter vos propres utilisations en commentaire !