Trousse de survie : le Tea-Tree

Dans ma trousse de survie: le tea-tree

On a tous un ou plusieurs produits indispensables, sans lesquels on ne sort pas de chez soi. 

Moi je ne sors jamais sans avoir au moins :

  • Un tube d’arnica en granules
  • Un flacon de Rescue 
  • Un stick pour les lèvres, en bonne chilophage que je suis (la chilophagie, c’est la manie de se mordiller tout le temps les lèvres)
  • Un flacon dhuile essentielle de Tea-Tree

Et vous, vous avez quoi, dans votre trousse de survie?

Dans ma trousse de survie: le tea-tree

Si j’ai choisi précisément le Tea-Tree, ce n’est pas par hasard, évidemment. Le Tea-Tree, c’est un peu le couteau suisse des huiles essentielles : multi-usage, efficace, utilisable même pendant la grossesse (sauf par voie interne au premier trimestre) et l’allaitement, et pour bébé dès l’âge avancé de..trois mois (en version diluée, cela va sans dire)

Le Tea tree, (melaleuca alternifolia), arbuste originaire d’Australie, appartient à la famille des myrtacées, comme ses cousins le manuka et le niaouli.

De ses feuilles on extrait une huile essentielle aux nombreuses vertus : Antivirale et antibactérienne, antifongique, antiparasitaire, anti-inflammatoire  …

Voici quelques une de ses indications (je ne parlerai ici que de l’usage externe, pour un usage interne il est indispensable d’être accompagné par un thérapeute):

 

  • Sphère buccale : aphtes, abcès, gingivites : pur sur un coton tige ou dilué en bain de bouche (attention les huiles essentielles ne se diluent pas à l’eau, il faut utiliser un dispersant spécifique – labrafil, disper, solubol- ou une huile végétale)
  • Sphère gynéco / urinaire : cystites, urétrites, mycoses : en massage dilué à 5% sur le bas-ventre ; pour le traitement des mycoses, je vous laisse lire le savoureux billet du blog de Laetitia, bloggeuse et Youtubeuse, qui vous dira tout ! C’est juste ici 
  • Sphère cutanée : pour tous les « bobos » de tous les jours, mais aussi : 
    • Mycoses cutanées
    • Acné (application pure sur les boutons)
    • Herpès / bouton de fièvre dès les premiers picotements, pur. En plus d’être antiviral, le tea-tree possède aussi des vertus antidouleur, et accélère la cicatrisation.
    • Gale, teigne…
    • Radiothérapie : en association (ou non) avec le niaouli, le tea-tree contribue à limiter l’apparition des brûlures et diminuer les sensations d’échauffement.
  • Sphère ORL : pour toutes les infections ORL, une « perfusion cutanée » de tea-tree trois fois par jour : quelques gouttes pures au creux du poignet, ou du coude, ou derrière les oreilles –partout où la peau est fine- . Les huiles essentielles ont la propriété de passer la barrière cutanée et diffuser directement dans le corps via les capillaires. Ceci explique leur efficacité même par voie externe.. et implique aussi d’être prudent !
  • Usage domestique 
    • Ménage : quelques gouttes directement sur l’éponge pour désinfecter les surfaces
    • Vous fabriques vos produits ménagers : n’hésitez pas à en ajouter, éventuellement associé à de l’eucalyptus, de la lavande, du citron…

​​Voilà, j’ai sûrement oublié plein de choses, n’hésitez pas à ajouter vos propres utilisations en commentaire !

Allergies : prévenir et traiter au naturel

pollen grossi au microscope electronique à balayage
pollen grossi au microscope électronique à balayage

 

Respiratoires, alimentaires… les allergies concernent aujourd’hui une personne sur trois. Un français sur cinq est victime d’allergie respiratoire saisonnière, le fameux « rhume des foins ».

Pollution de l’air, mauvaises habitudes alimentaires, hérédité (un enfant dont au moins un parent souffre d’allergie a un risque sur deux d’en développer à son tour), vaccination trop précoce… on dénombre de nombreux facteurs favorisants.

En fait, une allergie, c’est quoi ?

Notre système immunitaire joue le rôle de « gardien » de notre organisme. Lorsque se retrouve confronté à une substance étrangère, il l’identifie, et si la substance est pathogène, déclenche la réaction appropriée afin de l’éliminer.

Lors de la réaction allergique, le système immunitaire identifie comme dangereuse une substance a priori inoffensive, et déclenche une réponse excessive et inadaptée, provoquant ainsi les symptômes bien connus : rhinite, conjonctivite, asthme, urticaire…et j’en passe !

En naturopathie, au-delà des symptômes de l’allergie, on va se pencher sur le terrain de la personne allergique. Un terrain allergique, c’est avant tout un terrain déséquilibré et hyper-réactif.

Pour réguler ce terrain, la première chose à faire, comme toujours, est un petit réglage alimentaire.

  • Tout d’abord, et bien évidemment, si l’on souffre d’une allergie alimentaire, on va procéder à éviction du ou des aliment(s) incriminé(s).
  • Quel que soit le type d’allergie, il convient d’éviter les aliments susceptibles de provoquer inflammation ou encrassement de l’organisme : lait de vache et dérivés, alcools fort, abats, viande de porc, mouton, soja et dérivés, plats en sauce, et le sucre raffiné sous toutes ses formes. Il peut aussi être bon de limiter le gluten.
  • Les aliments désintoxiquants du foie sont tout indiqués, car un foie qui fonctionne bien permet une bonne élimination des toxines, et soutient le système immunitaire. Ce sont les aliments amers : radis noir, endive… mais aussi l’orange, le pamplemousse, le raisin, la groseille, la fraise (pas en cas d’eczéma ou d’urticaire !)
  • Certains aliments favorisent la lutte contre les allergies : huiles de germe de blé, d’olive et colza (apport en acides gras essentiels), carotte, potimarron (apport en vitamine A, pour les allergies cutanées), ainsi que l’ail, l’oignon ( composés soufrés), le fenouil, le basilic (qui est antispasmodique, utile pour les allergies respiratoires)…

Il est également utile d’avoir recours à divers compléments alimentaires :

  • Le Manganèse. C’est l’oligo-élément du terrain allergique par excellence. Désensibilisant universel, il convient à tous les types d’allergie, et à tous les âges. (Il existe des formes adaptées aux enfants.).
  • Un champignon, l’agaricus (un cousin du champignon de Paris) a une efficacité reconnue sur les allergies respiratoires..
  • Lhuile de nigelle (ou cumin noir), qui agit comme un régulateur de l’immunité
  • Lœuf de caille B. Mina (gobé cru.. ou sous forme de gélules, séché et réduit en poudre) est également un anti-allergique puissant.

Comme toute affection, l’allergie peut également être liée à des désordres émotionnels qu’il sera nécessaire de rééquilibrer, éventuellement en ayant recours aux élixirs floraux (Fleurs de Bach et/ou autres élixirs) .

En complément, on peut également faire un usage transpersonnel des Fleurs de Bach : il s’agit de rééquilibrer non plus le fond (les émotions propres à la personne) mais la forme (les déséquilibres propres à la pathologie). Une personne allergique souffre d’intolérance à un/des éléments de son environnement. Deux Fleurs sont donc tout indiquées dans ce cas : Beech, fleur de l’intolérance, et Walnut, Fleur de l’adaptation.

Ce petit aperçu des méthodes de prévention des allergies en naturopathie est loin d’être exhaustif. Ces conseils de base peuvent s’appliquer à tous. Mais ils ne remplacent pas le bilan global et les conseils individuels plus approfondis, et adaptés à votre cas personnel, qui pourront vous être proposés en consultation auprès d’un naturopathe.

 christmas presents GIF En cadeau : un pdf à télécharger!  Cliquez ici allergies

Conférence-Atelier le mardi 27 juin

J’aurai le plaisir d’animer une nouvelle Conférence-Atelier! 

le mardi 27 juin à 19h00

au Domaine “la Bonne Etoile” à Beausemblant  

 

Elle aura pour thème “passer l’été au naturel : que mettre dans ma valise?”

Renseignements/inscriptions:

ladecouvertedesoi@gmail.com

ou  sur Facebook : cliquez ici

Conférence – Atelier

Mardi 16 mai à 19h00, au Domaine “la Bonne Etoile” à Beausemblant ,

J’aurai le plaisir d’animer une conférence-atelier sur le thème “Mai fleuri, nez rempli” (ou comment prévenir et guérir les petits maux printaniers avec la naturopathie.)

Je vous  y attends nombreux!

Renseignements/inscriptions:

ladecouvertedesoi@gmail.com

ou  sur Facebook : cliquez ici